Licence RBQ: 2521-4800-24 | Certifié ISO 9001:2008

Réparation de béton

Les cycles de gel et de dégel, tout comme ceux de mouillage et de séchage, l’altération chimique provoquée par le carbone dans l’air ambiant, et les sels de déglaçage, sont autant de types de sollicitation externe qui mettent à rude épreuve nos structures de béton. Lorsque les problèmes deviennent apparents, il y a urgence d’agir.

Une entreprise à votre écoute

Dumoulin & Associés intervient de façon proactive pour entretenir vos structures de béton et en assurer la pérennité.

L’expertise

Avant d’entreprendre un projet, quel qu’il soit, il est essentiel de procéder à une expertise qui permettra de déterminer la source du problème, l’étendue des dommages, et les solutions envisageables.

Équipe dumoulin béton

Un de nos ingénieurs chevronnés, membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec ou de l’Ordre des ingénieurs de l’Ontario, selon le cas, procédera à cette expertise. Il pourra se servir de différents outils et tests afin de poser son diagnostic :

 

  • Sondage acoustique
  • Carottage
  • Test de caractérisation
  • Détermination de la teneur en ions chlorures
  • Test de carbonatation
  • Évaluation de la qualité résiduelle des aciers d’armature

L’intervention de nos ingénieurs permet d’établir l’ensemble des paramètres à prendre en compte pour effectuer des travaux de réparation durables et de qualité supérieure.

La préparation de surface

Le soin apporté à la préparation de la surface est déterminant pour la réussite du projet. Les sections de béton dégradées devront être enlevées jusqu’à la surface saine du béton, puis cette dernière devra être bien nettoyée. Ensuite, il faudra lui appliquer un liant d’accrochage pour mieux la préparer à recevoir le nouveau béton.

Toute bonne réparation de béton commence par une bonne préparation!

Le traitement des armatures

traitement des armatures pour béton - dumoulin

Il est nécessaire de mettre un inhibiteur de corrosion pour éliminer la rouille sur l’acier d’armature. L’épaisseur de recouvrement minimale doit être respectée dans le cadre d’un programme de réfection du béton parce que, si les armatures sont trop corrodées, elles devront être remplacées.

L’application d’anodes sacrificielles pourrait également être envisagée. Cette nouvelle technique consiste à mettre en place des anodes spécifiquement conçues à cet effet qui se corroderont éventuellement avant l’acier d’armature, protégeant ainsi la structure de béton.

Le choix des matériaux

Une fois la surface préparée et les armatures renforcées, le cas échéant, il est temps de poser le produit de réparation. Ce dernier doit être soigneusement sélectionné en fonction du type de réparation souhaité.

Ce choix dépendra des conditions d’exposition de l’ouvrage et de la réparation elle-même. Il est également important de noter que l’installation d’un coffrage étanche est souvent nécessaire dans le cas de réparations profondes, ainsi que pour donner une forme au béton de réparation.

Les bétons et les mortiers suivants sont fréquemment employés :

 

  • Mortiers polymères à retrait contrôlé
  • Béton à haute résistance initiale
  • Béton autonivelant
  • Béton autoplaçant
  • Béton réfractaire
  • Béton à durcissement rapide

La finition

Dans le souci de dépasser les normes et les attentes, nous apportons une attention toute particulière à la finition des réparations effectuées. Nous sommes toujours à l’affût des techniques novatrices nous permettant d’assurer la pérennité des ouvrages de béton, qu’il soit question de balcons ou de stationnements, par exemple.